François Jules Derué : Différence entre versions

De Wiki AMHE
Aller à : navigation, rechercher
Ligne 37 : Ligne 37 :
 
* ''Les hommes de cheval depuis Baucher : les grands maîtres, les écuyers... 1888 p.146'' http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k65804126/f298.image
 
* ''Les hommes de cheval depuis Baucher : les grands maîtres, les écuyers... 1888 p.146'' http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k65804126/f298.image
 
* Gil Blas - 1884/11/18 (N1827,A6). Les hommes de Cheval- Le capitaine Derué p.3/4 http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k75162918/f3.item
 
* Gil Blas - 1884/11/18 (N1827,A6). Les hommes de Cheval- Le capitaine Derué p.3/4 http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k75162918/f3.item
 +
* [https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k75606930/f3.item Présentation de son livre "" dans "Le XIXe siècle - 1885/08/15 (A15,N4969)]
  
 
* Source biographique : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb42252024m
 
* Source biographique : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb42252024m
Ligne 47 : Ligne 48 :
 
[[Catégorie:Combat à cheval]]
 
[[Catégorie:Combat à cheval]]
 
[[catégorie:Collection PALAS]]
 
[[catégorie:Collection PALAS]]
 +
[[catégorie:Numérisation manquante]]

Version du 26 septembre 2019 à 08:16

Le Lieutenant Colonel François Jules Derué, né le 08 juin 1835 à Marcq (Ardennes) - mort le 02 mars 1922 [1] est un militaire français et Inspecteur général de l'éducation physique. Il fait sa carrière dans les régiments de chasseur à cheval puis de dragons. Il enseigne l'escrime à l'école deJoinville entre 1875 et 1886. Il donnera son nom à un modèle de sabre de cavalerie de son invention, qui sera largement rependu.

Il écrit plusieurs ouvrages, entre autre :

  • Escrime à la baïonnette à l’usage des régiments d’artillerie en 1867
  • Nouvelle Méthode d'escrime à cheval en 1885
  • L'escrime dans l'armée en 1888
  • L'escrime au sabre en 1898
  • Enseignement de la gymnastique dans les écoles primaires publiques de la ville de Paris. Mouvements d'ensemble les mains libres en 1906


Il écrit aussi la préface de L'Escrime à l'épée, traité d'armes adopté par l'école d'escrime à l'épée de Paris de A. Spinnewyn en 1898.


Source numérisée

Notes et références

  1. Le Vétéran. Bulletin de la Société nationale de retraites - 1922-03 p.2 http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6508095c/f2.item

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes