Girard Thibault d'Anvers

De Wiki AMHE
Aller à : navigation, rechercher

Girard Thibault d'Anvers (ca. 1574-1627) est un maître d'arme Hollandais du début du XVIIème sicle et auteur L'Académie de l'Espée.

Biographie

Né à Anvers autour de 1574, fils du marchand Hendrick Thibault, appartenant à une célèbre famille d’Ypres, et de sa seconde épouse Margaret van Nispen. Gerard Thibault aurait commencé sa carrière dans le négoce de laine dans la ville Espagnole de Saluncar entre 1605 et 1610 avant de devenir Maitre d’Arme. Bien que n’ayant aucun élément concernant son éducation ou ses études durant sa jeunesse, nous savons qu’il étudia les armes avec Lambert van Someren, Maitre d’Arme à Anvers entre 1564.

Environ en 1611, Gerard Thibault se présenta auprès des maîtres d'armes néerlandais réunis à Rotterdam, à l'occasion d'un concours se déroulant régulièrement. Thibault y démontra sa nouvelle manière de tirer les armes et, à la surprise générale, remporta le premier prix. Le succès de sa performance attira l'attention du prince Maurice, qui l’invita à sa cours pour faire démonstration de son art. Il s’installa ainsi comme maitre d’arme à Amsterdam de 1611 à Décembre 1615, date à laquelle il déménagea pour Clèves où il restera jusqu’en 1617, avant de retourner à Amsterdam. Il quittera une seconde fois la ville pour s’installer à Leiden en 1622 où il aurait apparemment enseigné à l’université.

Bien que nous n’ayons ni date ni lieu précis concernant sa mort, on estime Thibault décédera dans la première moitié de l’année 1627 (date établie grâce à la date du privilège accordé par le roi Louis XIII de France en date du 11 décembre 1626, antérieur à celui des États généraux, remis aux héritiers de l'auteur le 5 juin 1627). Malgré ses problèmes de santé et grâce à sa nouvelle méthode, Gérard Thibault connu un grand succès durant sa carrière de maitre d’arme et parcouru les cours d’Europe.


Son Œuvre

L'Académie de l'Espée, de son titre complet « Académie de I'espée de Girard Thibault d'Anvers Où se demonstrent par reìgles mathematiques sur le Fondement d’un cercle rnysterieux Ia théorie et pratique des vrais et ìusqu'a présente incognus secrets du maniement des armes a pied et a cheval. » fut publié en 1630 et non en 1628, fin de l’impression. Il a fallu aux héritiers attendre 2 ans le privilège de Ferdinand II.

Il est composé de deux livres :

  • Le premier est consacré à l’épée seule (ou rapière) contre épée seule. Il comprend 33 estampes.
  • Le second est consacré à l’épée seule contre un adversaire utilisant la deuxième main ( dague ; targe ; épée longue et mousquet ) ainsi que des pièces complémentaire au premier livre. Il comprend 13 estampes.

A noter qu’un autre volume était prévu et devait être dédié au maniement de l’épée à cheval. Cependant le décès prématuré de Gérard Thibault en 1627 a fait que celui-ci ne fut jamais rédigé ou publié.

L'Album Amicorum

Fort commun au XVIème et XVIIème, les Album Amicorum, littéralement Registre d’amis, regroupent autographes, dessins, blasons, dédicaces, poèmes ou simples textes à destination du propriétaire du carnet, rédigés par ceux qu’il rencontra aux cours de ses voyages, par des élèves, ou par simplement des personnes appréciées ou reconnues. Gerard Thibault commença à recueillir et rassembler les expressions d’amitié qu’il lui était exprimé vraisemblablement quand il quitta pour la première fois Amsterdam pour Clèves, vers fin 1615. Composé de 114 folios ainsi que d’une feuille libre, cet Album Amicorum est actuellement conservé à la Bibliothèque Nationale des Pays-Bas sous la cote 133L4.

Numérisations

Transcriptions

Liens externes

Academie de l’Espée" du professeur H. De La Fontaine Verwey, publié en 1977 dans la revue annuelle d’Amstelodamum, par Alexandre GUIDOUX