Joseph Bonivini

De Wiki AMHE
Aller à : navigation, rechercher


D'origine valaisanne (Suisse), Joseph Bonivini entre au service des armées ponificales. Il se retrouvera en juin 1848 à Vicenza [1] pour une bataille. De retour en Suisse, il intégre le Contingent fédéral selon les prescriptions prévues par la législation valaisanne pour les anciens mercenaires. Il rejoint alors la réserve (correspondant à l’âge qu’il devait alors avoir) au grade de 1er Sous-lieutenant, le grade qu’il devait donc assumer durant la fin de son service auprès du Pape

Il rentre en Suisse après la Guerre du Sonderbund pour devenir maître d'armes en ville de Fribourg. Il y exerce quelques années et publie en 1851 une Théorie pour l'exercice du sabre et de la bayonnette.

Il quitte Fribourg pour retourner dans son canton d'origine et continuera à exercer son art. Il sera promu au grade de sous-lieutenant en 1851[2], et organisera le 9 décembre 1852, un assaut d'armes sur la place de la Planta à Sion, alors petite ville et chef-lieu du canton[3].

Il décède le 28 février 1855 à Sion[4].


Source

Le texte se trouve aux archives cantonales fribourgeoises, il ne s’agit pas d’un original mais de photocopies. La cote est AEF 126.7. Ce document fait partie d’un fond qui appartenait à la Société d’escrime de Fribourg et qui fut transmis aux archives cantonales par Paul Juillerat, ancien président de la société. La notice dans le catalogue d’archives date le document aux alentours des années 1800 mais il sera établi que cette date est antérieure à la date réelle d’écriture du texte.

Transcription

Notes et références

  1. Allgemeine schweizerische Militärzeitung, tome 21, N°10, Bâle, 5. März 1855, p.40.
  2. Courrier du Valais du 11 janvier 1851, p. 2: [1]
  3. Courrier du Valais du 9 décembre 1852, p. 1: [2]
  4. Courrier du Valais du 1er mars 1855, p. 3: [3]