Nicolaes Petter : Différence entre versions

De Wiki AMHE
Aller à : navigation, rechercher
 
Ligne 10 : Ligne 10 :
 
* [http://romeyn.dpc.uba.uva.nl/rdh/id/rdh.214713970 Edition Néerlandaise de 1674]
 
* [http://romeyn.dpc.uba.uva.nl/rdh/id/rdh.214713970 Edition Néerlandaise de 1674]
 
* [http://archive.org/details/gri_academiedela00hoog Edition Française de 1680]
 
* [http://archive.org/details/gri_academiedela00hoog Edition Française de 1680]
 +
* [https://drive.google.com/file/d/0B7h_m4pAt3x2cEUtX0lzZ1RTUHM/view Réorganisation 'image face au texte' de l'édition de 1680]
  
 
== Transcription ==
 
== Transcription ==

Version actuelle datée du 1 août 2020 à 14:18

Nicolaes Petter (1624 – 1672) est un marchand de vin et un célèbre lutteur. Né en Allemagne, il tient une taverne à Amsterdam sur la Prinsengracht et y dispense des cours de lutte. Mort en 1672, son ouvrage 'Klare Onderrichtinge der Voortreffelijke Worstel-Konst (l' Académie de l'Admirable art de la lutte) sera publié en Allemand et en Néerlandais par sa veuve et l'un de ses élèves, Robert Corrs en 1674. Il sera traduit en Français en 1680 et republié de nombreuses fois dans les trois langues dans les siècles qui suivirent.

Le traité en lui-même décrit des jeux de lutte et d'autotodéfense. Il est surtout retenu pour les superbes gravures de Romeyn de Hooghe qui accompagnent la description des techniques.

En plus de son métier de tavernier et de Professeur de lutte, Nicolaes Petter était renommé pour sa capacité à briser les verres par le simple son de sa voix (Jusqu'à 25 en moins d'une demi-heure) C'est du moins ce que rapporte en son temps le Philologue Daniel Georg Morhof.

Sources numérisées

Transcription

Compilation des traductions

Notes et références


Voir aussi

Articles connexes

Liens externes